Retour du risque politique.

Retour du risque politique.

17-04-2017
En ce tout début de période de publications des résultats, qui commencent réellement cette semaine avec notamment les banques américaines ce jeudi, et sans statistique économique majeure publiée, les investisseurs ...
En ce tout début de période de publications des résultats, qui commencent réellement cette semaine avec notamment les banques américaines ce jeudi, et sans statistique économique majeure publiée, les investisseurs se sont donc concentrés sur le risque politique avec notamment le premier tour des élections présidentielles en France dans moins de deux semaines.

Dans ce contexte, nous maintenons un profil de risque équilibré dans nos portefeuilles, avec une préférence pour les actions de la zone euro par rapport aux actions américaines. Sur la partie obligataire, nous privilégions les subordonnées financières et plus légèrement le crédit à haut rendement.
Concernant les obligations gouvernementales, nous sommes plus prudents sur la zone euro et neutres sur les Etats-Unis.

Actions européennesSemaine écourtée par la fermeture de vendredi mais néanmoins compliquée sur les marchés européens qui baissent dans un climat de volatilité renforcée. Les déclarations de Donald Trump sur le dollar, le niveau des taux de la Fed et sur la politique internationale pèsent quotidiennement sur les marchés. Tension relayée par les sondages politiques français qui ont véhiculé un casting potentiel de candidats au deuxième tour de l’élection présidentielle française non consensuel. Dans ce contexte, la légère révision en baisse des prévisions de croissance de l’économie française est passée inaperçue.

Posted by André TOUBOUL on 16 avril 2017.